Les Accessoires


Octave Octave Octave Octave Octave Octave

Octave

Assisstant d'écoute fabriqué par Sonalto (http://www.sonalto.fr/) et exclusivement vendu en
pharmacie. Il a pour vocation de répondre aux presbyacousies légères en étant une alternative
économique aux appareils auditifs.

Quand est il en réalité? Pour répondre à cette question je me suis procuré un modèle de prêts dans
une pharmacie.

Présentation

L'assistant d'écoute est livré dans une boite cartonée avec un écrin en plastique. L'ensemble est bien
présenté et on retrouve quelques consignes au dos de la boîte.

Première impression

La coque plastique de l'appareil ne donne pas une sensation de solidité. Le tout fait "plastoc" et ça
se confireme à la manipulation. La forme du contour n'est pas celle que l'on voit de partout sur le
site car ici, le modèle testé a un tiroir pile beige pas très "gracieux" et avec toujours cette
sensation de plastique bas de gamme. On remarque aussi deux vis sur le côté qui font penser à une
fabrication "artisanale". Octave est livré avec un tube fin de taille unique (pas d'autres tailles
disponibles) de même pour le petit dôme en silicone.

Performance

Sonalto nous annonce deux niveaux d'amplification (11dB et 15 dB). Je place l'appareil dans une
chaîne de mesure (oreille artificielle) Fonix FP35 et je trace quatre courbes de gains en fonction
de la fréquence au coupleur OES (simulateur d'oreille).

Octave
Courbe 1 – Programme 2 – Signal composite à 60dB SPL d'entrée
Courbe 5 – Programme 1 – Signal composite à 60dB SPL d'entrée
Courbe 4 – Programme 1 – Signal composite à 90dB SPL d'entrée
Courbe 3 – Programme 1 – Signal composite à 100dB SPL d'entrée

Les gains annoncés sont bien respectés mais on ne peut s'empêcher de remarquer du gain dans
les graves aussi (courbes 1 à 5). Pour rappel une presbyacousie est une perte sur les aigus liée
à l'âge et associée à une bonne conservation des graves.
Complètement inutile, surtout en appareillage open ear (oreille ouverte), ce gain n'a ici pour
but que de donner aux utilisateurs l'impression d'une amplification importante.

Deuxième constatation le gain des sons forts est nul (courbe 4) et celui des sons très forts
est négatif (courbe 3). Une précaution indispensable pour répondre au plus grand nombre mais
nécessite une compression importante du gain et entraine donc beaucoup de distorsions.

D'autres constations sont faites par d'autres testes : l'absence d'antilarsen, le manque de
précision dans la correction (il s'agit probablement d'un appareil à deux canaux), le présence de
seulement deux réglages (préréglés).
A cela s'ajoute la délivrance par un pharmacien sans examen otoscopique et audiométrique
préalable, sans accompagnement et sans ordonnance médicale.

Cela fait, un appareil à 299 euros, garantie seulement 1 an, sans avis ORL, sans suivi
audioprothétique et sans remboursement !

Par ailleurs, les appareils « premiers prix » chez tout bon audioprothésiste (hors CMU) sont
à 699 euros, garantie 2 ans, avec un remboursement sécurité social et mutuelle d'au moins
200 euros (soit 499 euros restant à charge suivi compris).

En conclusion, Octave même à 299 € vaut-il vraiment le coup?

www.alaudition.com